Capital Data

Nous sommes coincés et personne ne peut échapper au web2.

En effet, cette facilité interactive entre les internautes a muté vers ce qu’on appelle communément les réseaux sociaux qui « envoutent » tout un chacun : Jeunes,moins jeunes,professionnels, entreprises…

Cette évolution de la toile a engendré un flux massif de transfert de données que certains spécialistes de l’internet nomment déjà le capital immatériel de demain.

Si c’est le cas, en contrepartie de quoi mettons-nous nos données en circulation, en les partageant, en les mettant facilement, librement et gratuitement en circulation ?

Pour Hubert Guillaud intellectuel français de la Fédération Internet nouvelle Génération (FING) libérer ses données c’est aussi en perdre le contrôle. C’est également permettre à n’importe quel acteur de les exploiter technologiquement. Il suffira simplement de savoir les croiser, les analyser pour en extraire de nouvelles significations, de nouvelles données, de nouveaux services et enfin de nouvelles valeurs.

Si pour certains, le sujet de la vie privée des gens à l’heure des réseaux sociaux est préoccupant, beaucoup classent ce phénomène dans le registre normal de l’évolution technologique sociale et globale. Toutefois, les plus avisés tentent d’encadrer la problématique du transfert des données en élaborant une taxonomie révélatrice:

1- “Données de services”: Nom, Age, Adresse, Tel et N° de carte de crédit sont des données pour l’utilisation s’un site social.

2-“Données divulguées”: Billets de blogs, photographies, messages, commentaries que l’utilisateur publie sur ses pages.

3-“Données confiées”: C’est-à-dire celles que l’utilisateur publie sur les pages des autres. Ce sont Données de même type que les données divulguées mais elles sont postées et publiées dans les pages des autres qui en ont le contrôle.

4-“Données fortuites” : Données que d’autres personnes publient à votre sujet.

5-“Données comportementales” En vous surveillant, le site peut recueillir sur vous des données sur ce que vous faites et avec qui vous le faites. Il peut s’agir de jeux , des sujets auquels vous participez et qui peuvent prévoir votre groupe social ou communautaires.

6-“Données dérivées”: Données issues de toutes les autres données. Par ex, si 80 % de vos amis sont des danseurs, vous êtes susceptibles d’être danseur à votre tour.

A bon entendeur salut !

Midal

Publicités

Une réflexion sur “Capital Data

  1. je pense que les données perso sur internet feront le bonheur des BIG BROTHERS qui veulent dominer le monde.
    et qu’à la longue tout le monde sera mis en boite et cerné de près, ce qui mettra fin à la soi-disante liberté de pensée et d’expression du monde dit civilisé. C’est très dangereux, surtout pour notre jeunesse naïve et insolente. Ils risquent de se faire piéger et ne plus en sortir.
    a+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s